[Newsletter #90] Les clés de la gamification

Chargement Évènements
Cet évènement est passé

L’objectif de la gamification n’est pas tant de nous faire jouer que de provoquer chez l’apprenant l’envie de se former. La gamification emprunte aux jeux leurs bonnes recettes, et s’appuie sur des mécanismes naturels et puissants qui provoquent de l’engagement (le but recherché par les auteurs des formations) et du plaisir pour les apprenants (le but recherché par tous). Abracadabra !

Qu’est-ce que la gamification ?

Avant d’aborder les principes de la gamification, tordons le cou aux idées reçues.

La Gamification (ou ludification pour ceux que l’anglais irrite), CE N’EST PAS :

  • jouer,
  • s’amuser
  • infantiliser
  • détourner l’attention
  • ne pas être sérieux
  • lié aux Serious Games
  • une simple distribution de points ou de badges

La gamification n’a pas pour objectif de supprimer ou de diminuer l’effort consacré à l’apprentissage, mais de faire en sorte qu’il soit volontaire et renforcé par une motivation personnelle intrinsèque et non pas par des obligations.

La gamification n’est pas réservée aux joueurs : tout le monde est naturellement réceptif aux mécaniques de jeu.

L’effort est toujours présent, car il est au cœur de l’apprentissage, mais les mécaniques de jeu permettent de diminuer les résistances à l’effort voire de l’encourager et l’amplifier.

La gamification repose sur 2 grands principes : la boucle d’engagement (sur un temps court) et des mécaniques gamifiées (composants + actions) conditionnant des comportements (sur un temps long).

La boucle d’engagement entretien les petits succès et les récompenses qui maintiennent la motivation, et les mécaniques génèrent les comportements souhaités : apprendre, progresser, s’évaluer, …

Comment gamifier ?

Créez des expériences pour les apprenants

Penser que la gamification consiste à distribuer des points, des badges ou proposer un classement serait une erreur. Ces points sont l’aboutissement d‘expériences. Et ce sont bien ces expériences qui constituent la gamification, par leurs conséquences.

Pour créer ces fameuses expériences, il faut s’intéresser aux utilisateurs, leurs profils, leurs besoins, leurs motivations, leurs contextes d’apprentissage. Ensuite, les éléments de la formation seront utilisés comme composants qui seront associés à des actions pour créer des mécaniques. Les fameuses portions du trivial pursuit est un bon exemple, les questions sont des composants, y répondre une action, et une portion la récompense d’une bonne réponse. L’objectif du joueur n’est plus de répondre aux questions, mais de réunir le premier l’ensemble des portions. La gamification consiste donc à transformer la difficulté d’une question et l’effort nécessaire pour y répondre en mécanique visant à atteindre un objectif récompensé.

 

Utiliser des quêtes et des défis pour maintenir l’engagement

Transformer un objectif en challenge est un des meilleurs principes de la Gamification. L’important n’est pas d’aboutir à un résultat, mais le chemin parcouru jusqu’à ce résultat. Finir une formation, réussir un Quiz est certes valorisant, mais pas la plus grande des motivations. Par contre, compléter l’ensemble d’un tableau, découvrir toutes les astuces, progresser dans une échelle de niveaux, débloquer des étapes, etc. sont des challenges motivants.

L’essentiel n’est pas dans la conception de ces défis ou challenges, mais dans le bon calibrage de leurs difficultés à mesure de la progression afin qu’ils ne soient ni trop simples ni trop complexes pour rester dans une zone appelée « flow » où réussir est possible et avec un certain niveau d’effort.

 

Ne perdez pas de vue les objectifs pédagogiques

Attention à ne pas vous prendre au jeu de la gamification. Ce n’est qu’un moyen d’atteindre les objectifs pédagogiques, le jeu ne doit pas prendre le dessus sur eux.

Les objectifs pédagogiques doivent être clairement énoncés, compréhensibles, et doivent rester le fil conducteur de la formation.

Il ne faut pas s’égarer sur la voie de la gamification. Gamifier n’est pas transformer la formation en jeu, seuls 10 à 20% du temps doit être lié aux actions de gamification, le reste du temps doit être réservé à l’apprentissage.

 

Récompensez chaque effort, la progression et les résultats

Chaque effort produit par les participants doit être reconnu et valorisé. Sous forme de points, de badges, de bonus, de progression, de nouveaux contenus ou fonctionnalités. Les formes de récompenses sont très nombreuses. Elles doivent être fréquentes, variées, et surtout utiles ! Rien de sert d’accumuler 10.000 points ou 100 badges s’ils n’ont pas d’utilité ou de sens. Il est important de les rattacher à la progression des apprenants, et aux objectifs pédagogiques.

 

Et surtout, construisez, racontez, et appuyez vous sur une histoire

La dernière, mais pas la moindre des techniques de gamification est la narration. Il est important que l’ensemble des moyens utilisés pour gamifier s’unissent autour d’une histoire. Elle doit être scénarisée, construite et cohérente. Elle doit elle aussi avoir une progression, et doit permettre de renforcer la motivation non seulement à progresser dans la formation, mais aussi dans celle de connaître la suite de l’histoire.

 

En bref…

Il n’existe pas de recette miracle, prête à l’emploi utilisable pour gamifier n’importe quelle formation. Toutes les techniques et chaque élément utilisé pour gamifier une formation se conçoit et s’affine en fonction des apprenants, de leurs contextes, du sujet de la formation, des objectifs pédagogiques, des outils utilisés. Les contenus de la formation et les éléments de la gamification doivent composer un tout cohérent et pertinent. C’est le bon assemblage des ingrédients qui fera la réussite plutôt que les ingrédients eux-mêmes.

Pour démarrer votre découverte et être guidé dans la gamification, vous pouvez commencer par consulter GamificationZone.

 

 

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous