Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Après le DIF (dont le succès, s’il s’était mesuré au stock, aurait été total, mais qui dans les faits n’a été utilisé que par 1 salarié sur 3 en 10 ans), place au CPF qui a maintenant presque 3 ans, et qui compte seulement 4 millions de comptes créés, soit à peine 15 % de salariés, et seulement 800 000 formations réalisées. Quel bilan peut-on tirer ? Et surtout qu’en attendre pour l’avenir ?

 


Le CPF, qu’est-ce que c’est ?

Vous avez 3 minutes ? Alors tout est là. Sinon, pour faire simple (sic) c’est un compte formation qui vous est personnel, qui peut atteindre 150 heures après 7 ans et qui vous permet de financer une formation, quel que soit votre statut (salarié ou demandeur d’emploi). En théorie tout va bien.

En pratique, ceux qui ont tenté l’expérience de créer leur compte comprennent que la tâche s’annonce compliquée, et pour les employeurs, la mise en œuvre n’est pas des plus simple.

Cependant, l’ensemble des intentions sont louables, et vont même au-delà du service minimum avec le CPA qui vient compléter le CPF.

Quant au volume de 150 heures qui pourrait sembler trop faible (une vingtaine de jours), là aussi bonne surprise, les employeurs, les OPCA, Pôle emploi, les régions ou l’individu lui-même peuvent abonder pour dépasser ces 150 heures.

Si aucune critique ne peut être réellement faite sur le fond, la mise en œuvre a été plus douloureuse.

 


Pourquoi cela a-t-il mal commencé ?

Le moins que l’on puisse dire c’est que le DIF n’a pas laissé que de bons souvenirs :

Et l’arrivée du CPF a soulevé pas mal d’inquiétudes :

Lancé au pas de course, sans réellement préparation, information et coordination avec les principaux acteurs de la formation, le CPF a eu bien du mal à s’imposer :

  • chez les salariés ou demandeurs d’emploi livrés à eux-mêmes face au capricieux système de création de comptes CPF,
  • chez les organismes de formation qui n’ont pas suffisamment anticipé le caractère qualifiant ou certifiant qui devait être attaché aux formations,
  • chez les partenaires sociaux qui ont constitué des listes de formations éligibles pour le moins étranges : tentez l’expérience.

Les premiers bilans ont été un peu durs, mais il semble que la machine commence à s’ébrouer, sans pour autant s’emballer.

Et si on s’intéresse au TOP 5 des formations mises en œuvre dans le cadre du CPF, on peut avoir quelques surprises :

  • Tests TOEIC (test d’anglais)
  • CléA (Socle de compétence)
  • BULATS (autre test d’anglais)
  • Stage SPI (préparation à l’auto-entrepreneuriat)
  • Certificat à la conduite en sécurité des chariots élévateurs

Cherchez l’erreur…

Sur le podium on trouve 2 tests qui ne sont pas réellement des formations, ensuite un stage pour la création de microentreprises, et plus révélateur, dès la 5e place une formation très pointue sur la conduite de chariot élévateur.

De là à en conclure qu’il y a un « léger » décalage entre l’offre et la demande, le pas est vite franchi.

 


Pourquoi cela doit-il marcher ?

On le voit, tout n’est pas rose dans le monde du CPF. Le DIF avait déjà affaibli les organismes de formation en ajoutant des contraintes et des difficultés de mise en œuvre des formations, le CPF a été le coup de massue bloquant l’accès à un grand nombre de formations. Cependant, le CPF n’est pas le seul fautif, et l’obligation de rendre les formations certifiantes n’est pas une mauvaise chose loin de là. C’est la rapidité du basculement, le manque d’anticipation et d’accompagnement qui a causé le plus de dégâts. Les organismes sont encore en train de se débattre pour rendre un maximum de leurs formations éligibles au CPF, mais le chantier est énorme, et les moyens pas toujours à hauteur du besoin.

La réussite du CPF est une obligation à la fois pour les salariés et les demandeurs d’emploi, car la formation est un des meilleurs leviers de développement de l’employabilité, mais aussi pour les organismes de formation qui pour beaucoup sont dans des situations très délicates.

Les premières tendances en 2017 poussent à l’optimisme, même si ce sont les gros opérateurs qui en bénéficient le plus.

Il semblerait que les dispositifs CPF et CPA commencent à monter en régime et que le rythme s’accélère, espérons que d’ici quelques années, les couacs des débuts ne soient plus que de mauvais souvenirs.

 

« Allez, allez ! ne faiblissons pas ! » — Les Shadoks

 


Je m’abonne à la Newsletter !

L’ACTU des acteurs du Digital LearningLes dernières actus

Mobile Learning Awards organisés par Teach on Mars : 1, 2, 3, candidatez ! 1/12/2017 - La start-up sophipolitaine Teach on Mars lance le premier grand concours de contenus Mobile Learning, pour récompenser les meilleures formations. Cet évènement s’inscrit dans le cadre du lancement de la Marketplace de Teach on Mars. Ce concours s’adresse aux créateurs de contenus de formation sur étagère ou sur mesure pour des clients. Les formations doivent appartenir à l’une des 5 catégories : « Client », « Métier », « RSE », « Soft-skill » et « Extra-professionnelle » et être conçues avec la technologie Teach on Mars. Les éditeurs,…
The Change Maker, le 1er simulateur des transformations en entreprise 22/11/2017 - A l’ère de la transformation digitale des entreprises,  il mérite de prendre un peu de hauteur et d’analyser les premiers pas de cette révolution digitale dans le monde de la formation… Pour beaucoup l’arrivée du digital a été une réelle opportunité pour amortir les coûts et apporter de la souplesse en développant des accompagnements distanciels tels que le e-learning, le rapid learning, les classes virtuelles, etc. Les investissements pour la mise en place de ce type de solutions ont parfois…
[Livre blanc] Comment optimiser la formation interne grâce au digital learning ? 15/11/2017 - Le Digital Learning offre aujourd’hui de puissants outils pour optimiser la formation interne. Les axes d’amélioration sont nombreux, de la réduction des coûts de formation à la rationalisation des déplacements, du ciblage plus précis à l’anticipation des besoins de formation, de l’amélioration de la qualité des formations à l’adhésion des collaborateurs aux nouveaux usages plus mobiles. Profitez de notre livre blanc pour aborder ensemble les facteurs d’optimisation de la formation interne grâce au Digital Learning. N’attendez plus pour le télécharger…
Professionnels de la formation, Digital’in 2017 est votre web event ! 15/11/2017 - Les 14 et 15 décembre prochains, Maskott organise un événement dédié au Digital Learning, le Digital’in 2017. Cet événement fédérateur de la communauté du digital learning sera 100% digital, 100% interactif, 100% gratuit… bref tous les bénéfices d’un séminaire sans les contraintes. Pendant 2 jours, des intervenants débattront lors de tables rondes ou bien assureront le show lors de conférences de 20 min. Editeurs, consultants, universitaires, élus et institutionnels, décideurs d’ETI et grands groupes seront à l’honneur pour cette première…
TOUTES LES ACTUALITÉS

Les EMPLOIS du Digital Learningpour inverser la courbe 🙂

Chief marketing officer 13/12/2017 - Dans quel contexte ? Suite à une deuxième importante levée de fond et afin d’accompagner une croissance soutenue, Unow est à la recherche de son Chief Marketing Officer. Cette fonction était jusqu’à présent occupée par l’un des fondateurs. Etant donné l’importance stratégique du poste, une place au Codir et des BSPCE sont attachés au poste. Pour quelles missions ? A la tête de l’équipe marketing composée actuellement de 3 personnes, tu auras en charge d’acquérir, qualifier et fidéliser nos clients…
Community manager en formation digitale 13/12/2017 - Pour quoi faire ? Tu rejoins une équipe produit de passionné-e-s (Tech/Design/UX/Pédagogie) pour créer la meilleure expérience de formation. Ton objectif ? Mettre sur pied un process et des outils de support permettant d’animer des sessions de formation avec un (très) grand nombre de participants. Concrètement, tu seras en charge de la modération et de l’animation des échanges entre participants, de la gestion des classes virtuelles et de l’accompagnement des participants durant toute la durée de la formation. Dans quel…
Chef de projet Digital Learning Sénior H/F 11/12/2017 - My-Serious-Game est le leader français de formations digitales sur mesure. Innovants, interactifs et customisés, nos parcours d’apprentissage sont aussi variés qu’attractifs. Membre actif de la French Tech et présent sur des salons internationaux nous avons pour ambition d’offrir ce qu’il y a de mieux à nos clients. Qualité, conseil et réactivité nous caractérisent. Notre culture d’entreprise est aussi conviviale et humaine que productive. Afin d’accompagner notre start-up dans son développement rapide, nous recherchons un(e) chef de projet digital learning expérimenté(e)…
Ingénieur Pédagogique H/F 11/12/2017 - Afin d’accompagner notre start-up dans son développement rapide, nous recherchons un(e) ingénieur pédagogique pour concevoir et penser les différents parcours pédagogiques. Vos principales missions sont : Analyser les besoins client et savoir les décliner en objectifs pédagogiques Savoir traduire un concept ou une demande par une architecture et un scénario pédagogique, en lien avec les technologies utilisées (e-learning, serious game 3D, réalité virtuelle, film, etc.) Être à l’écoute et pouvoir remanier des domaines d’expertise, même très techniques S’impliquer dans toutes…
TOUTES LES OFFRES D’EMPLOI

Les prochains ÉVÉNEMENTSpour ne rien rater

ven 15

MOOC « Réaliser des vidéos pro avec son smartphone »

samedi 04 novembre 2017 / dimanche 11 février 2018
ven 15

Digital’in 2017

jeudi 14 décembre / vendredi 15 décembre
Jan 23

Salon Learning Technologies France 2018

mardi 23 janvier 2018 — 9 h 00 min / mercredi 24 janvier 2018 — 18 h 30 min CET
CALENDRIER DES ÉVÉNEMENTS