Newsletter #24 – 21 décembre 2015 : MOOC et SPOC, la fin ou l’avenir du e-Learning ?

Chargement Évènements
Cet évènement est passé

En novembre 2012, le New York Times titrait « The Year of the !”. 3 ans après, Fun, OpenClassroom, Unow, Solerni, Coorpacademy, Neodemia, TheMooCAgency ou encore LearnAssembly sont bien installés dans le paysage de la en ligne. Que devient l’ dans cette avalanche de MOOC et de ? Est-ce un simple changement de vocabulaire ou la préfiguration de changements plus profonds ?


MOOC et SPOC au chevet de l’e-learning

Une-DLD2015-JPWApparu au début des années 2000, l’e-learning a eu du mal à tenir toutes ses promesses au fil des ans. Il a notamment dû faire face à des écueils de taille : le manque d’accompagnement, tout comme le peu d’échange ou de partage entre apprenants. L’explosion récente des réseaux sociaux n’a pas permis de sortir de ce schéma, au contraire. Elle a renforcé le sentiment d’isolement ressenti par les apprenants, tandis que la percée de la vidéo a ringardisé les contenus trop proches de simples proposés par certains formateurs. Il existait donc un vrai boulevard pour permettre aux MOOCs de percer et d’être perçus comme le format de formation à distance enfin plaisant et efficace.


Quel avenir pour la formation en ligne ?

Une-DLD2015-JPWHeureusement, le secteur de la formation a su tirer des leçons des erreurs commises. De fait, la formation en ligne est maintenant bien perçue. L’offre MOOC-SPOC est large, et les contenus de qualité. Le SPOC (le MOOC privé) commence lui aussi à trouver ses marques. L’approche à la fois rigoureuse (par le rythme de travail imposé aux apprenants), mais aussi décomplexée (par la mise en avant des experts au travers de vidéos) permet à ces formats d’imposer de nouveaux standards. Outils collaboratifs ou devoirs y prennent également une place grandissante. Face à ces nouveaux enjeux, les LMS (Learning Management System) commencent à rattraper leur retard fonctionnel par rapport aux plateformes dédiées comme EdX ou Coursera. Mais attention à l’effet « Canada Dry », le passage de l’e-learning au MOOC-SPOC n’est pas qu’un changement de vocabulaire.


Passer de l’e-learning au MOOC/SPOC

Une-DLD2015-JPWAinsi, tandis que la page e-learning se tourne, place au . Dans ce nouveau chapitre, les MOOC-SPOC imposent désormais leur format. La vidéo est devenue le média roi de notre époque, et leur production est maintenant maîtrisée. Les nouveaux objectifs des cours et leçons s’échafaudent en fonction de l’engagement et des taux de complétion. Mais les atouts de ces nouveaux formats sont aussi efficaces dans le domaine social, les MOOCS servant d’outils mis au service du dialogue et de l’échange au sein de l’entreprise.
Le passage de l’e-learning aux MOOC-SPOC va aussi dans le sens de l’ouverture. Bon nombre de formations sont actuellement disponibles sous forme de MOOC et les catalogues de SPOC commencent à grossir, au point d’entendre parler d’uberisation de la formation. Pourtant, d’autres défis restent à relever : il va falloir trouver des solutions aux risques de triche, varier les formats pour ne pas trop vite se lasser de consulter des vidéos, ou encore trouver de nouveaux modèles économiques.


Recevez notre NewsLetter thématique dans votre boite eMail tous les lundis matin.

Abonnez-vous pour recevoir la NewsLetter de la Learning Academy by IL&DI

 

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.