Newsletter #22 – 7 décembre 2015 : Le son, ce mal aimé du multimédia

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Nos sens nous donnent un flux permanent d’informations qui conditionnent toutes nos activités. Si la vue est le plus performant et le plus influent de nos sens, l’ouïe à également son mot à dire dans nos comportements. Les neurosciences ont mis en valeur son influence dans les processus mentaux tels que la mémoire, la perception, l’attention, l’, l’intelligence, la résolution des problèmes, la prise de décision… et en premier lieu les émotions. Et pourtant, dans nos productions multimédias, il est mal aimé, et quelques fois totalement absent. Écoutez bien ce qui suit…


 Qu’est-ce qu’une bande-son ?

vidéo exempleArnaud HERGÈS partageait dernièrement sa passion et son savoir-faire en matière se sound avec les participants des Learning Happy Hours. Il nous expliquait alors qu’une bande-son se compose de voix, de bruitage (sound-design) et de musique. Si l’image est vue comme toute puissante, Arnaud Hergès démontre que la narration sonore participe justement « à la représentation d’un projet par le son. Qu’est-ce que le spectateur doit imaginer, souvent à son insu ? » En plus de cet appui de l’image, la musique apporte également une dimension émotionnelle. Pour une bande-son efficace, qui appuie la narration et en appel aux émotions, il faut toutefois respecter certaines règles. Petite revue de détail :

  • La voix doit être claire, posée, mais surtout humaine, et chaleureuse ; elle n’est pas seulement utilisée pour parler, mais aussi pour ponctuer par des onomatopées par exemple.
  • Les bruitages doivent servir à donner de la vie aux situations, créer des ruptures, provoquer des réactions conditionnées, renforcer la progression, la récompense.
  • La musique est tenue de déclencher des émotions, renforcer le sens, et de faire passer le temps plus vite.

Besoin d’un exemple ? Découvrez The Foley Artist, un bel exemple de sound design.


Comment utiliser le son ?

musique heureuxEn premier lieu, ajouter de la voix est très efficace, pour donner des consignes, des instructions, renforcer les messages écrits. Attention, sonoriser du texte n’est pas l’inverse de sous-titrer une voix, la lecture ne doit pas se faire mot à mot, mais doit résumer les textes pour éviter l’inconfort d’une double lecture. Ne faites pas de mauvaise économie en négligeant la qualité de la voix et du système d’enregistrement, une belle voix ne fait pas tout, un bon micro et une bonne carte son ne vous coûtera que quelques centaines d’euros et renforcera fortement l’efficacité de la voix. Pour la musique, comme l’explique le neurologue Pierre LEMARQUIS, elle rend heureux, alors autant l’utiliser. Plus spécifiquement, elle agit sur certains neuromédiateurs qui génèrent des émotions fortes. Elle en arrive même à être thérapeutique, comme l’attestent certaines pratiques et études. Aussi, ajouté judicieusement, un peu de musique va rendre l’activité multimédia plus plaisante. Il est possible de se procurer de la musique libre de droits sur différents sites. Quant à la sonorisation des moments clés, des interactions, cela va ajouter du rythme, de la vie, mais surtout créer des actions réflexes de satisfaction, d’attention et de récompense.


Quels bénéfices en  ?

Une-iStock_000016359282SmallRichard Mayer développe depuis 2001 un concept scientifique intéressant : la théorie cognitive de l’apprentissage multimédia. La plupart de ses 10 principes ne peuvent être pleinement atteints qu’en ajoutant la dimension sonore au multimédia. Autant il ne parait plus concevable aujourd’hui de déployer un dispositif de formation n’incluant pas un accompagnement, car c’est un facteur renforçant fortement le ROI, autant il est encore courant de voir des dispositifs multimédias totalement muets ou très mal sonorisés. Sans vouloir concurrencer les jeux vidéo ou les films hollywoodiens, il serait dommage de ne pas consacrer une petite partie de son budget pour la bande-son. Car les bénéfices sont importants :

  • Mise en condition immédiate par un changement de l’humeur.
  • Attention éveillée et maintenue par empathie avec des voix de qualité.
  • Aide à la clarté et à la portée des messages avec une mémorisation facilitée.
  • Encouragement, motivation et augmentation de l’appropriation.
  • Apprentissage plus fluide et adhésion renforcée.

Vous l’aurez compris, il est temps d’investir dans le son.


Recevez notre NewsLetter thématique dans votre boite eMail tous les lundis matin.

 

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.