Newsletter #21 – 30 novembre 2015 : barcamp, bootcamp et fablab

Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Quand le monde change, accélère, se digitalise, s’ouvre à la connaissance partagée, des nouveaux modèles de collaboration apparaissent, ainsi que des lieux propices à leur mise en œuvre. Se mettre en mouvement, expérimenter, apprendre par essai / erreur sont les maîtres mots de ces nouveaux lieux qui seront peut-être notre quotidien demain.


Changement de pratiques, changement de lieu

4806722_6_7408_campus-de-l-ecole-de-commerce-hec-a_7140e5a5c43faf327365215cd9fd5d20Dans la newsletter 19, envoyée le 16 novembre dernier, nous évoquions avec vous les méthodes collaboratives aujourd’hui à l’honneur dans la digitale. Dans la droite lignée, nous avons choisi de nous pencher cette semaine sur les bouleversements qu’entrainent ces pratiques en termes d’espace. Parce qu’enseigner et former ne se font plus de la même façon, les lieux d’ évoluent eux aussi. Les universités avec leurs étudiants tout comme les responsables de formation des grandes entreprises sont ainsi confrontés au défi de mettre en adéquation les attentes et comportements des nouvelles générations, en mettant en place d’autres formes d’apprentissage et des lieux qui leur correspondent. Fini les amphis où l’on entendait que le cliquetis des claviers ou encore les salles de formation en U.. Désormais, place aux Fablabs, aux espaces de coworking, aux barcamps et aux bootcamps.


Les tiers lieux, espaces d’effervescence

fablabLes participants de l’épisode S3E2 des LearningHappyHours ont pu croiser Nathanaël MATHIEU, Président de LMBG qui nous donne sa définition d’un tiers lieu : « C’est un lieu où l’on prend plaisir à se rassembler, où l’on tient des conversations, où l’on échange et on partage ». Ces tiers lieux ont ainsi tendance à redessiner nos façons de concevoir l’entreprise, redonnant la part belle au télétravail, qu’il se fasse depuis notre domicile ou depuis un espace de coworking. La formation doit du coup réinventer elle aussi ses espaces et s’adapter à ces nouveaux modes de travail. Dans ce contexte, les fablabs ont le vent en poupe et permettent toutes sortes d’expérimentation. Toutefois, pour prétendre à cette appellation, quelques règles sont à respecter. Il faut déjà être un lieu ouvert à tous, propice à la collaboration. Ces espaces d’apprentissage collectif doivent de plus inciter à l’échange et faciliter les rencontres, proposer des ressources libres et réutilisables.


Bootcamp, barcamp, au boulot !

Group of Multiethnic Business People in MeetingLe bootcamp comme le barcamp donnent une place importante à la participation, à la mise en pratique et à la collaboration. Il s’agit ainsi de nouveaux espaces de formation, où le cours magistral n’a plus lieu d’être, où « les conférences sont en marge des ateliers de travail » et non l’inverse. Ces lieux sont propices à la mise en mouvement et au travail. Aussi, si le terme de bootcamp est inspiré des séances d’entraînement sportif intensif, en termes de formation, il désigne désormais un lieu de partage où le principe majeur est d’échanger autour d’un même sujet. Le but d’un bootcamp est de laisser le temps à la discussion. Finis donc ces petites minutes frustrantes de questions en fin de conférence. Quant au barcamp, il permet de mettre en place une co-construction engageante et très productive, où là aussi « la parole est donnée aux participants ». Ainsi, la formation digitale se réinvente aussi au travers de ces nouveaux lieux d’échange qui permettent de mettre en place des solutions pédagogiques suscitant l’engagement des participants.


Recevez notre NewsLetter thématique dans votre boite eMail tous les lundis matin.

 

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.