Newsletter #39 du 4 avril 2016 : Les Barcamps, mode d’emploi

Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Vous en avez assez de concevoir tout(e) seul(e) devant votre écran ? L’ampleur de la tâche vous dépasse ? Vous avez besoin d’échanger des idées et des points de vue ? Et si on avait le droit d’appeler des amis ? Le Barcamp n’est pas le nouveau site de rencontre du monde de la , mais le moyen d’organiser de façon méthodique et structurée une réflexion et une production en grand groupe. Sortez les feutres et les paper-boards !


Un barcamp, pour quoi faire ?

L’idée du Barcamp est née en 2005 à Palo Alto sur l’idée d’organiser une « non-conférence ». Depuis, son utilisation s’est structurée et démocratisée. C’est le format idéal pour produire dans un temps très court des échanges, des réflexions et des synthèses en grand groupe (de 20 à 200 personnes, ou plus).

Il s’applique à tous les sujets pour lesquels vous souhaitez faire émerger des idées, et faire coproduire des contenus qui pourront servir de base à une conception plus structurée. C’est un format d’une incroyable productivité, généralement d’une journée, qui peut s’organiser en un minimum de temps, et permet de hiérarchiser, organiser et formaliser des contenus issus de partages, de réflexion, et surtout de trouver des consensus pertinents.

Les Barcamps ont pour vertus de faire émerger de nouvelles idées, d’apprendre la co-construction, de fédérer autour d’un sujet, d’accompagner le changement avec enthousiasme.

Ah oui… le nom Barcamp vient d’une expression argotique des hackers. Tentez l’expérience, et vous ne verrez plus les travaux de groupe comme une mission impossible.


Un barcamp, comment faire ?

Un barcamp réussi repose sur quelques règles simples.

En amont

  • Après avoir déniché le sponsor, trouvez de la motivation, mais aussi un lieu avec de l’espace et de nombreuses zones de travail.
  • Constituez un comité d’organisation qui connaît sur le bout des doigts les règles de fonctionnement et saura expliquer, canaliser et réguler les participants.
  • Communiquez sur l’événement, le thème, et les objectifs.
  • Préparez tout le matériel nécessaire, physique et .

Pendant

  • Commencez par une séance rapide de présentation des participants.
  • Prévoyez un grand tableau blanc avec toutes les salles et les créneaux horaires des ateliers de travail et demandez aux participants de proposer des thèmes de réflexion et de s’y inscrire.
  • Désignez un rapporteur dans chaque atelier.
  • Accompagnez le travail de chaque atelier.
  • Encouragez la production numérique de textes, photos ou vidéos.
  • Prévoyez du café !
  • Faites une restitution à chaud des travaux des ateliers.

Après

  • Réunissez l’ensemble des productions.
  • Diffusez tous les supports aux participants.

Voilà un exemple illustré par les Propulseurs et le récit d’un premier Barcamp réussi.
Nous vous proposons de découvrir également ces quelques conseils supplémentaires.


Les outils du barcamp réussi

La réussite d’un Barcamp repose sur une organisation bien rodée, mais surtout sur un bon choix d’outils.

En amont

  • Une page web pour présenter l’événement, son thème, la date, le lieu, et proposer d’y participer. Un page Facebook dédié à l’événement est le plus simple, mais vous pouvez aussi utiliser Eventbrite.

Pendant

  • Concernant le planning des ateliers, préférez un grand tableau blanc avec en colonne les salles de travail et en ligne les créneaux horaires (sur des plages horaires de 1h30) pour proposer les thèmes et pouvoir s’y inscrire. Si vous aimez les outils numériques, un tableau Google Drive sera idéal.
  • Pour organiser les idées, les classer et les structurer, post-it et feutres sont les outils de base, mais vous pouvez aussi utiliser des outils numériques comme Creatlr ou Popplet.
  • Si vous souhaitez produire un document de synthèse, proposez une prise de notes collaboratives avec Framapad.
  • Incitez à publier en direct sur les réseaux sociaux les moments clés et regroupez-les sur Facebook, Twitter ou bien des panneaux numériques comme coveritlive.

Après

  • Capitalisez toutes les productions sur un Wiki et incitez les participants à compléter, modifier ou corriger.
  • Publiez les meilleurs moments sur la page Facebook.
  • N’oubliez pas de remercier chaque participant.

Merci à Christophe Ducamp de nous avoir inspiré ce sujet lors de la dernière édition de LearnInnov.

 

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous