Newsletter #38 du 28 mars 2016 : Les infographies en formation

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Nous avons une faculté naturelle incroyablement efficace et rapide pour décoder, analyser et comprendre un problème, une situation ou un concept : notre capacité à comprendre les dessins. Il serait donc dommage de se passer de ce moyen d’illustrer les idées en formation. Cette compétence naturelle s’appelle la pensée visuelle ou « Visual Thinking ». Voyons cela de plus près.


Pourquoi l’infographie en formation ?

UneVous avez certainement déjà été confronté à la difficulté d’expliquer et de faire comprendre un processus logique, que cela soit des relations entre différents services, une chronologie d’événements ou le fait d’établir la synthèse de points essentiels. Vous l’aurez peut-être déjà remarqué, toutes ces notions conceptuelles se prêtent particulièrement bien à la représentation visuelle.

Au sein de cette pensée virtuelle, il est d’ailleurs possible de distinguer plusieurs niveaux. Les cartes conceptuelles (mind mapping) en sont le premier niveau. Elles donnent l’occasion de structurer les idées et de les hiérarchiser visuellement. Vient ensuite la métaphore visuelle qui permet de symboliser une idée. En dernier l’infographie donne la possibilité de représenter un processus complet.


Comment concevoir une infographie ?

Image-ArticlePour être capable de concevoir une infographie, vous devez avoir dépassé le stade de la compréhension du sujet que vous souhaitez illustrer et avoir atteint le stade de l’appropriation. Cela signifie que vous devez auparavant vous être créé votre propre représentation mentale du sujet. C’est à partir de ce niveau que vous serez capable de restituer le sujet de façon visuelle et symbolique. Le best-seller de Dan ROAM « Convaincre en 2 coups de crayon » illustre bien ce propos et permet de faire la découverte des 4 étapes de la pensée visuelle :

  1. Regarder : recueillir les informations et les passer au crible.
  2. Voir : scruter, analyser, trier, comprendre.
  3. Imaginer : qu’est-ce que cela évoque ? Est-ce connu ? Comment simplifier ? Comment améliorer ?
  4. Montrer : faire une synthèse visuelle en répondant à toutes les questions du QQOQCCP (Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Combien ? Pourquoi ?).

Comment produire une infographie ?

Trois-crea1Le premier outil à vous conseiller, celui qui est à la fois le plus simple et le plus efficace : du papier et des crayons ! Une grande feuille de paper-board, un crayon noir, un crayon rouge, et vous avez là l’outil le plus efficace qui puisse exister.

Mais si vous êtes plus à l’aise avec une souris, voilà une petite sélection de 10 outils performants facile d’utilisation et ne nécessitant que peu de connaissances graphiques. Si vous voulez commencer par des outils simples pour créer des cartes conceptuelles, vous avez également la possibilité d’utiliser Popplet. Vous pouvez encore vous tourner vers un outil plus puissant et collaboratif : Creatlr. Enfin, autre outil incontournable : est-il besoin de présenter le bien connu couteau suisse de l’infographie, Canva.

Rendez-vous le 28 mars 201

 

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.