[Newsletter #109] Le beau renforce le bon. Est-ce aussi vrai en formation ?

Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Il y a de nombreux domaines où la forme n’a pas d’influence sur le fond. Ah oui ? Vraiment ? On cherche encore… Alors en formation aussi, nous sommes sensible à l’esthétique, à l’ergonomie, à la cohérence, et à ces petits détails qui font toute la différence. Petit exercice de style.

 

Quand c’est beau, c’est bon ?

Parmi tous les biais cognitifs, il y a ceux qui nous conduisent à attribuer une valeur initiale forte à ce qui nous séduit par son aspect. Bien que nous ayons tous des sensibilités différentes à ce que l’on trouve beau ou esthétique, derrière chacune de nos références se cache une valeur et un intérêt plus fort.

Et ce que nous cherchons tous en formation, c’est bien que ceux à qui elle se destine y portent attention, et ressentent une motivation suffisante pour se former.

Alors, faire « beau » n’est pas du tout négligeable, c’est même devenu indispensable, car dans tous les domaines autres que la formation, cette tendance est forte. Et face à cette généralisation des efforts portés sur l’esthétique, ne pas en faire devient très pénalisant.

 

Beau, mais pas que…

L’habit ne fait pas le moine, et cela vaut aussi en formation. Au-delà d’avoir porté un soin et des efforts particuliers à la conception et la production, il reste au moins 3 efforts essentiels à fournir :

  • pour le contenu: trouver le bon niveau de détail à proposer pour en avoir ni trop, ni trop peu
  • pour la pédagogie: intégrer des stratégies pédagogiques pertinentes au regard des Neurosciences pour que l’apprentissage soit naturel et performant
  • pour l’ergonomie et l’expérience : adopter une approche d’UX design (User eXperience) pour que l’utilisation et le déroulement de la formation soit simple et agréable

Ces 3 points représentent un travail important, pas encore habituel en formation. Soyons un peu cynique et rappelons-nous quelques « drôles » de formations croisées par le passé :

  • pour le contenu: des formations en fort décalage avec la promesse :
    • quelques pages pour devenir un expert
    • une bible pour simplement découvrir un sujet
  • pour la pédagogie: absente ou répétitive
    • des slides, rien que des slides
    • de la théorie sans exercices
  • pour l’UX: une interface utilisateur « rêche » et confuse
    • une barre de boutons énigmatique
    • des clics, des clics, rien que des clics

Pour être complet, il conviendrait d’ajouter un 4e point sur lequel porter quelques efforts :

  • la qualité narrative et rédactionnelle

En effet, le storytelling a montré que ce style de narration apporte une efficacité supplémentaire dans la motivation et la mémorisation. Ce n’est pas le seul modèle efficace, il confirme simplement que le ton influence aussi beaucoup l’intérêt pour le fond.

 

Comment faire beau ?

La notion de « beau » étant très personnelle, et comme il n’existe pas encore de concours de beauté en Digital Learning, on parlera plus simplement de « soigner » la présentation.

Et comme pour beaucoup d’autres sujets, pour être sûr de faire « bien », il suffit de ne pas faire « mal », c’est beaucoup plus simple 🙂

Voici donc quelques conseils pour ne pas tomber dans de mauvais pièges :

  1. définissez des « personas » pour avoir une représentation précise des cibles auxquels vous voulez vous adresser, et ne les perdez pas de vue
  2. déduisez-en un univers qui pourraient leur convenir (ambiance, graphisme, style, références culturelles, goûts…)
  3. Inspirez-vous de ce que vous avez trouvé particulièrement réussi, soigné, esthétique
  4. définissez des principes graphiques en cohérences avec les points 1,2, 3 (ce qui sera sous forme symbolique, textuelle, emplacement de chaque élément, distinguer ce sert au repérage de ce qui sert à la navigation, proposer un chemin visuel fluide…)
  5. définissez des principes rédactionnels (tu, vous, nous ? infinitif ou impératif ? sérieux ou décalé ? Réel et factuel ou imaginaire ? …)
  6. souvenez-vous de vos mauvaises expériences, et traquez leur présence dans vos formations
  7. si vous allez chercher dans les banques d’images, restez dans la même collection pour garder une cohérence
  8. écoutez les remarques, mais gardez votre cap
  9. ayez l’œil vif et la dent dure et chassez les irritants encore présents dans votre formation
  10. privilégiez la qualité à la quantité

Ah oui, un p’tit dernier pour être sûr que le message maintes fois répété soit bien passé : « oubliez Powerpoint ! » 🙂

 

« Quelle classe ! » — Jean-Jacques STYLE

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.