NewsLetter #01 — lundi 01 juin 2015 : Neurolearning

Chargement Évènements
Cet évènement est passé

NeuroLearning, présent et avenir du digital learning

Le NeuroLearning devient l’un des véritables enjeux de la formation digitale. En comprenant mieux les processus d’apprentissage, les méthodes d’enseignement deviennent alors plus efficaces, permettant aux apprenants de profiter sur la durée d’un savoir utile. Décryptage.


[one_fourth spacing= »yes » last= »no » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= »solid » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]
Capture d’écran 2015-05-29 à 12.26.18
[/one_fourth]
[three_fourth spacing= »yes » last= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= »solid » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]

Neurosciences et NeuroLearning, les connexions pour apprendre.

Les neurosciences nous permettent aujourd’hui de mieux comprendre les mécanismes d’apprentissage du cerveau humain, comme l’évoque Pierre Marie Lledo, directeur du laboratoire « Gènes, Synapses et Cognition » au CNRS, dans une interview. Grâce à de nouvelles études cognitives, il apparaît de plus en plus évident qu’il existe de meilleures façons d’apprendre. Si certains pensent que la mémorisation de données se fait par la répétition, les neurosciences démontrent que l’apprentissage sur le long terme demande une approche plus subtile et surtout plus interactive. De ces constatations est né le NeuroLearning.
[/three_fourth]


[one_fourth spacing= »yes » last= »no » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= »solid » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]massonbrainimage2_web

[/one_fourth]
[three_fourth spacing= »yes » last= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= »solid » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]

NeuroLearning et éducation, vers la neuroéducation

Le modèle de l’enseignant face à ses élèves, déroulant son cours sans tenir compte des aptitudes de concentration et d’apprentissage du cerveau, devient obsolète (Cf. Neuromythes, obstacles au changement dans le domaine de l’éducation). La neuroéducation a dès lors sa place dans un nouveau mode d’apprentissage qu’il faut encore mettre en place à plus grande échelle. Il s’agit pour les enseignants d’apprendre à apprendre, car il ne suffit pas d’être expert sur une discipline pour transmettre un savoir.
[/three_fourth]


[one_fourth spacing= »yes » last= »no » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= »solid » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]RTEmagicC_017_txdam40004_9dd4e4

[/one_fourth]
[three_fourth spacing= »yes » last= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= »solid » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]

NeuroLearning et formation, la bonne façon d’apprendre aux adultes

Si l’Education nationale n’est pas encore pleinement prête à passer le cap de la neuroéducation, il doit en être autrement pour les formations adultes. Pour ces derniers, souvent pressés, il est important d’apporter des solutions efficaces d’apprentissage. Le savoir proposé doit rester ancré dans la mémoire à long terme et non pas juste une mémoire fugace. Tel est le challenge des formateurs professionnels, qui doivent aujourd’hui apprendre à apprendre, en prenant en compte le facteur important de la transformation digitale (Cf. Le NeuroLearning à l’ère digitale).
[/three_fourth]


[one_fourth spacing= »yes » last= »no » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= »solid » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]

[/one_fourth]
[three_fourth spacing= »yes » last= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= »solid » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]

NeuroLearning, formation à distance et Mooc, le présent et l’avenir de la formation ?

La formation à distance et le Mooc entrent dans ces nouveaux modes de formation mis à disposition des formateurs et des apprenants. Toutefois, si l’outil digital permet à beaucoup d’accéder à tout type de formations, il faut également se poser la question de savoir s’il est efficace (Cf. Abondon en foad). Les formations proposées via ces plateformes numériques offrent-elles de véritables résultats aux apprenants, avec un savoir appris et acquis (Cf. De la médiocrité des contenus de formation) ? De fait, la question de la qualité se pose, que la formation soit à distance ou non. Les nouveaux outils sont en effet les bienvenus, mais encore faut-il savoir les utiliser.
[/three_fourth]


NeuroLearning, pour aller plus loin

Ces quelques mots et articles liés soulèvent ainsi de nombreuses questions sur le digital learning et le NeuroLearning. Nous vous proposons d’approfondir ces sujets via trois canaux distincts et complémentaires.

Rencontrons-nous ainsi lors du Digital Learning Day, les 23 et 24 juin 2015. Le NeuroLearning sera l’une des thématiques principales abordées.

Nous vous proposons également d’échanger via un chat, avec un expert du NeuroLearning, qui sera présent pour répondre à vos questions, le 2 juin à 11h30.

 

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.