Chargement Évènements
  • Cet événement est passé

Apprendre, encore apprendre, mémoriser, et ne pas oublier… toujours plus, toujours plus vite. La course à l’espace mémoire est lancée. Et chaque compétiteur veut se faire une petite place dans la nôtre, et surtout y rester. Mais pour cela, sans connaître les règles et les mécanismes de la mémorisation, répéter et encore répéter n’est pas forcément la bonne tactique. Mémorisation ? Vous pouvez répéter la question ?


La mémoire, en trois temps trois mouvements !

La mémoire n’est pas un grand réservoir ou une grande bibliothèque dans laquelle on peut déverser tout et n’importe quoi sans jamais rien perdre, ça serait trop simple. Nous avons plusieurs mémoires :

  • La mémoire sensorielle, celle qui sait avant vous si c’est chaud, beau ou bon.
  • La mémoire à court terme, qui pédale à toute vitesse pour se souvenir du nom de la personne qui vient de vous appeler, mais qui se vide tout aussi vite. 🙂
  • La mémoire de travail, celle que vous utilisez pour calculer de tête, super efficace, mais qui surchauffe vite.
  • La mémoire à long terme, c’est celle-ci que tout le monde s’arrache, elle est quasiment infinie, et peut garder vos précieux souvenirs toute votre vie.

 

Et même si nous ne sommes pas égaux (mais la bonne nouvelle, c’est que ça se travaille), la mémorisation fonctionne pour tout le monde de la même manière, et en 3 temps.

  1. L’encodage :

C’est l’étape qui permet de « fabriquer » la chose à mémoriser, à y donner un sens, des caractéristiques, une représentation, et surtout à faire des liens avec les autres souvenirs, et y accrocher des petits indices qui permettront de la retrouver.

  1. Le stockage :

La mémoire « range » les choses à mémoriser et c’est ce rangement qui laisse une « trace » dans notre mémoire.

  1. La restitution :

C’est l’action de redonner vie au souvenir, de reconstituer la chose mémorisée. Et plus elle aura été encodée de façon riche et structurée, et plus la restitution sera proche de l’original que l’on a mémorisé.


Sans attention, pas de mémorisation

Le journal télévisé peut ronronner et défiler sous nos yeux, sans attention, nous n’aurons aucune connaissance et encore moins le souvenir de ce qui s’est passé aujourd’hui.

C’est l’attention qui est le premier filtre de ce dont nous allons nous souvenir, c’est donc elle qu’il faut capter avant de tenter de faire mémoriser. Et il ne suffit pas de dire ou écrire « votre attention s’il vous plait… », cela serait trop facile. L’attention est la combinaison de plusieurs facteurs :

  • Sensations et émotions : plus nos sens sont sollicités et plus les émotions sont provoquées (si possible les bonnes) et plus notre attention sera forte.
  • Renforcer la « pression » : c’est à dire la motivation, en proposant des challenges ou des énigmes à résoudre, attention à ne pas tomber dans l’excès, car le stress peut avoir des effets dévastateurs sur l’attention.
  • Moduler le niveau d’attention : l’attention est limitée et se consomme vite, il faut créer des pauses pour régénérer notre capacité d’attention.
  • Donner pour recevoir : l’attention, ça se mérite, et c’est donnant-donnant

Inutile donc de vouloir « remplir de force » notre mémoire, nous avons des capacités de défense et de résistance qui nous protègent de la surcharge, il faut donc procéder par étapes, et en douceur.


Les traces mémorielles et les indices de récupération

La trace laissée par le stockage dans notre mémoire est fragile, elle peut être très faible, si l’on ne fait pas le chemin régulièrement pour aller rechercher ce souvenir bien rangé. Ce n’est donc pas répéter l’information qui renforce la mémorisation, mais le fait de chercher à s’en souvenir régulièrement qui permet d’avoir une trace forte et durable.

Et pour retrouver facilement cette trace, autant lui faire croiser d’autres traces afin de retrouver le chemin du souvenir plus facilement. Pour cela, il faut associer des choses connues à la nouvelle information à mémoriser, qui serviront d’indices de récupération. Pour une mémorisation efficace, l’utilisation de la découverte est un moyen idéal pour se construire une information riche et durable. Ces associations de souvenirs et ces indices de récupération seront comme les cailloux du petit Poucet.

En conclusion, pour une mémorisation efficace :

  • commencer par capter l’attention,
  • donner une information riche et si possible rattachée à des éléments connus,
  • provoquer le souvenir régulier pour l’ancrer durablement.

Et pour aller plus loin sur le fonctionnement de notre cerveau :

 


Je m’abonne à la Newsletter !

L’ACTU des acteurs du Digital LearningLes dernières actus

Digitalisation de la formation : où en êtes-vous ? 22/11/2016 - La 3ème révolution : Après le charbon, puis l’électricité, nous vivons depuis quelques années une troisième révolution : celle de l’informatique et des réseaux. Facebook compte plus de 1,3 milliard d’utilisateurs dans le monde, Twitter plus de 280 millions, et en France, 82% des ménages sont connectés à internet. Dans un tel contexte, la digitalisation de l’entreprise est devenue incontournable : le Cloud computing, les réseaux sociaux, les technologies mobiles, les objets connectés, le Big data sont autant d’outils innovants…
Organismes de formation, intégrez du digital learning dans vos formations 8/11/2016 - Le Gymnase du Management a récemment annoncé sa nouvelle offre d’abonnement, donnant la possiblité à l’utilisateur d’accéder à l’ensemble du catalogue des contenus. Ceci est une première étape dans la stratégie du Gymnase du Management qui prépare son développement international, en particulier en Europe. Pour cela, la société met en place une politique de partenariat à plusieurs niveaux ; être présent sur les marketplaces de contenus  mais également rechercher des partenaires commerciaux, organismes de formation, formateurs qui souhaitent intégrer des moments…
Rapidlearning , pour résoudre les situations délicates du manager 3/11/2016 - Le Gymnase du Management offre une solution de digital learning engageante pour les managers pragmatiques et connectés. Depuis 2012, 30 000 managers de tout type d’entreprises s’entraînent avec les modules composés de courtes vidéos situationnelles et de quiz pour les entraîner à mieux gérer les situations délicates. La  nouvelle offre encore est encore plus pertinente pour les apprenants d’aujourd’hui. Parce qu’il est mobile, pressé, souvent autonome sur ses choix de formation, il utilise la vidéo pour s’informer ou se former, et recherche…
La vidéo en Motion Design au service de la pédagogie 5/10/2016 - Mesurez-vous la puissance de la vidéo en motion design  pour optimiser vos formations ou décrypter un sujet complexe ? Olivier, graphiste depuis 12 ans pour Toolearn, spécialiste en motion design nous éclaire sur son métier, et sa mission pour Toolearn. – Comment définis-tu le Motion Design ? Le Motion Design ou design d’animation, consiste à mettre en mouvement des éléments graphiques, c’est à dire des illustrations, des images, des pictos, des personnages, de la typographie, le tout synchronisé sur une…
TOUTES LES ACTUALITÉS

Les EMPLOIS du Digital Learningpour inverser la courbe 🙂

2 postes de chargé de communication digitale (H/F) Service Numérique et Valorisation des Connaissances 22/01/2017 - Intégrer l’ADEME aujourd’hui, c’est être au cœur des enjeux environnementaux de notre société. Opérateur clé des débats sur la transition énergétique et écologique, ainsi que des Investissements d’Avenir, l’ADEME participe activement au déploiement des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable. Nous vous invitons à rejoindre l’équipe du Service Numérique et Valorisation des Connaissances (SNVC) basé à Angers au sein de la Direction de la Communication et de la formation (DICOF) en contrat à…
RESPONSABLE (H/F) DES DÉVELOPPEMENTS 2/01/2017 - myLittleTools recrute son(sa) responsable des développements. Poste à pourvoir immédiatement. Vous serez en charge de la road-map et du développement de la plateforme Digital Learning E-TIPI http://e-tipi.fr. Vous interviendrez également sur les dossiers clients : spécifications techniques et fonctionnelles, avant-vente, customisation. sur des dossiers clients (grands comptes essentiellement)
Consultant – Chef de projet Digital Learning H/F 13/12/2016 - Dans le cadre de l’évolution de notre Direction Digital Learning, nous souhaitons enrichir notre équipe d’un « Consultant – Chef de projet Digital Learning » expérimenté. Cette personne participera activement à la croissance d’une activité stratégique pour l’entreprise FuturSkill, au sein du groupe Manpower. Ce Consultant – Chef de projet aura pour mission de : promouvoir l’offre Digital Learning (réunion client, salon, conférence, webinar, livre blanc, réseaux sociaux, …) conseiller nos clients dans la digitalisation de leur stratégie formation accompagner notre force…
Assistant(e) chef de projet 7/12/2016 - Tu aimes la communication, les nouvelles technologies et la pédagogique ? Welcome. Afin d’accompagner notre start-up dans son développement rapide, nous recherchons un(e) assistant(e) chef de projet pour accompagner les différents chefs de projets dans leurs créations pédagogiques. Nous te proposons de travailler sur : La construction de contenus techniques (outils auteurs, montage vidéo, etc.) Le support à l’équipe (graphisme, univers sonore, techniques, etc.) La gestion de nos partenaires (voix off, traducteurs, etc.) L’aide dans la conception pédagogique (synopsis, story-boarding) Les…
TOUTES LES OFFRES D’EMPLOI

Les prochains ÉVÉNEMENTSpour ne rien rater

mar 28

LHH S4E14 du 28 fév 2017 : Le tableau de bord idéal pour piloter la formation

mardi 28 février — 17 h 30 min / 18 h 30 min UTC+2
CALENDRIER DES ÉVÉNEMENTS