« Formez-vous » et « formez vos salariés » pourraient être des injonctions salutaires dans la période de crise traversée actuellement. Zoom sur les principaux enseignements de l’étude menée par l’Institut Sapiens sur la formation professionnelle comme levier de croissance.

Et si se former était facteur de croissance ? D’un côté la personne formée gagne en compétences, de l’autre son entreprise bénéficie de salariés formés au service de son développement et de son innovation. Le tout dans une boucle vertueuse où l’économie générale tire également profit de cette formation en contribuant à la reprise d’activité du pays.

La formation, créatrice de valeur ajoutée

L’Institut Sapiens distingue deux types de formation :

  • La formation intégrée aux situations concrètes de travail qui développe des compétences stratégiques chez les salariés, c’est-à-dire utiles pour gagner en qualité, productivité et créativité. La formation intégrée permet de mieux réaliser les activités présentes ainsi que les activités nouvelles en développement.
  • La formation désintégrée, pas ou peu connectée aux situations de travail, que le salarié ne mettra pas directement en œuvre ou bien très indirectement.  Soit parce que cette formation a été mal appréciée dans son choix, soit parce qu’il s’agit de formation de confort individuel sans lien avec la stratégie de l’entreprise.

Et si on valorisait l’investissement en formation intégrée au bilan des entreprises ?

La montée en compétences est souvent, au-delà de son coût direct, plus un investissement qu’une charge, ce qui n’est pas toujours perçu. Quand une entreprise investit sur la santé au travail, sa productivité augmente. La formation est un vrai levier de compétitivité.

—————

Repéré depuis https://www.cpformation.com/institut-sapiens-formation-pro/